Sous le signe du dialogue

On oppose souvent aux avocats, leur coût. Il est vrai que beaucoup d’entre eux s’en tiennent à une grille tarifaire hélas hors de portée des budgets modestes, ce qui, selon moi, pose un problème éthique à la société tout entière. Notre étude propose à cet égard plusieurs formules de prix qui faciliteront l’accès à un conseil juridique parfois crucial lorsqu’il s’agit de défendre ses intérêts contractuels ou de contrer une attaque.

Dans le même esprit de proximité, je souhaitais que le site Internet d’Adrestia héberge un média d’information destiné à celles et ceux qui s’intéressent au sujet de la loi.

C’est chose faite, avec la création de notre newsroom. Vous pourrez y découvrir l’actualité de notre étude, celle de notre secteur d’activité et des informations relatives au dispositif juridique de notre pays.

Nous y partagerons également nos centres d’intérêt élargis, avec notamment le droit du sport, la propriété intellectuelle et des sujets variés sortant du strict cadre de notre profession. Vous le savez peut-être, notre étude possède un espace culturel où nous organisons régulièrement des expositions d’artistes plastiques contemporains. Notre magazine en ligne en sera également la gazette. Ce sont autant de raisons de nous rencontrer afin d’échanger nos points de vue, nos connaissances, nos projets, nos questionnements.

D’ores et déjà, nous vous invitons à participer à nos événements et espérons aussi vous compter parmi les fidèles lecteurs de notre newsroom, dans une ligne éditoriale placée sous le signe du plaisir de savoir et de la culture.